Essaouira & Diabat L’histoire de Diabat et de Jimmy Hendrix

Cité portuaire de l’atlantique, Essaouira a su garder toute son anthenticité

diabat-essaouira  « Essaouira » est l’une des perles touristiques du Maroc.
Petite  ville portuaire, elle a gardé son charme ancien tout
en développant une activité culturelle intense.

 

 

 

 

Festivals de musique (gnawa, arabo-andalouse, etc..), expositions de peinture et travail du bois de thuya sont ses principaux atouts. Sa médina est très pittoresque, comme elle a de bons endroits (marchés, souks, Bazars…) dont en peut trouver des meilleurs chois pour le shopping.

Diabat, petit village situé à 3 km d’Essaouira, renferme les ruines ensablées d’un vieux palais datant de la fin du 18ème siècle, après avoir été la résidence des sultans, il fut celle des ambassadeurs en mission.

 

Au sud d’Essaouira s’étend ce merveilleux Village qui était une foie un lieu de rencontre tous les hippies de l’époque « Make love not war », ce village attirait plusieurs hippies et même des légendes de musique comme Jimi Hendrix, ce fameux chanteur de Jazz, a visité le Maroc une seule fois, sur un vol first class avec deux amis le 28 ou 29 juillet 1969, il a séjourné dans trois hôtels de luxe, dans trois villes différentes, parmi les, La ville d’Essaouira.

Autour de sa visite à La charmante Mogador il a séjourné à Hôtel Des iles le plus luxe hébergement à Essaouira  pendant cet époque.

La vedette Jimi Hendrix a envi de découvrir plus en plus les secrets de cette petite ville, c’est pour ça qu’il a visité Diabat, il est resté là bat pour trois jour sans retourner à l’hôtel. En résidant chez une femme du village qui s’appelle Aicha. Pendant sa visite à ce village Hippie, Jimi Hendrix était amoureux de ses Monuments Historiques, dont le palais ensablé du sultan Mohamed Ben Abdallah était présent.

Le palais du Sultan qui s’appelait « Dar Sultan », était construit à l’extérieur et au sud de la ville, près de la côte. Il était meublé à l’européenne et comportait cinq pavillons dont il n’en subsiste que quelques ruines. En 1820, le palais Dar Sultan servait aux autorités locales. Avant d’être entièrement ensablé, il était entouré d’une forêt de tamaris. Ils disent que Jimi Hendrix à rester dans ce palais ensablé pour toute une journée pour boire, fumer… et écrire sa fameuse chanson « Castle Made Of Sand ».